sexta-feira, junho 02, 2006

les noisettes


(W.A. Bouguerau - pintura, 1882)

LAISSE LES NOISETTES

Laisse les noisettes, maure,
C'est moi qui les gaulerai !
Trois ou quatre par bouquet,
C'est moi qui les gaulerai.

Sur les rives du Dinadamar,
C'est moi qui les gaulerai.
Il y a là une chrétienne,
C'est moi qui les gaulerai.
Elle était là à cueillir les noisettes,
C'est moi qui les gaulerai.
Le maure arrive pour l'aider,
C'est moi qui les gaulerai.
Et elle lui répond, fâchée,
C'est moi qui les gaulerai.

(Lope de Vega)

2 comentários:

Anónimo disse...

Greets to the webmaster of this wonderful site. Keep working. Thank you.
»

Anónimo disse...

Nice idea with this site its better than most of the rubbish I come across.
»

Amanhecer DLXIII

Praia das Maçãs, Sintra C'est en septembre Quand les voiliers sont dévoilés Et que la plage, tremblent sous l'ombre D'un...